Origines du Travail

En 1986, Byron Katie, à la suite d’une dépression profonde de plus de dix ans, a vécu ce qu’elle appelle un « éveil à la réalité ». Ce qui s’éveille alors en Katie est un processus de questionnement non formulé qui dissout toute sa souffrance. Elle réalise alors par elle-même que seules ses pensées au sujet de la réalité peuvent engendrer ses souffrances. Depuis ce jour-là, la joie, la paix et la liberté qu’éprouvent Katie ne la quittent jamais.

Quand on lui demande comment atteindre ce même état, Katie propose de faire le Travail, une démarche de réalisation personnelle originale, basée sur quatre questions fondamentales et des retournements. C’est une méthode qui s’avère particulièrement efficace pour mettre fin à la souffrance. C’est tellement simple que même un enfant peut le faire.

Le Travail ne se rattache à aucune tradition, aucun dogme, aucune religion, aucune philosophie, aucune thérapie, rien à quoi se raccrocher en dehors de « ce qui est ». Le Travail soutient toute pratique qui vise à trouver la paix. C’est avant tout une expérience à vivre.

« J’ai pris conscience en 1986 que nous souffrons seulement quand nous croyons une pensée qui s’oppose à la réalité. Vouloir que la réalité soit différente de ce qu’elle est est sans espoir. Autant essayer d’apprendre à un chat à aboyer. Vous pourriez y passer le restant de vos jours, et à la fin du compte, le chat vous regardera en faisant « Miaou » »B.K.

Depuis 1992 elle dispense son enseignement dans le monde entier au travers de séances. Elle effectue tous les ans une tournée en Europe. La majorité de ses livres sont publiés en français et de nombreuses vidéos sous-titrées en français sont disponibles sur internet.